Entrées aléatoires des patients
Principe général

 
Exemples

 
Simulations
 
 
Accueil
 
2 - Simulations

Simulation 1: variation de la durée moyenne de séjour (DMS)
Plusieurs simulations sont possibles.
Par exemple, il peut être difficile de modifier la capacité en lits de l’unité à court terme. Donc, si on veut accroître le facteur d’efficacité, il convient de faire baisser la durée moyenne de séjour (DMS).
Dans le tableau ci-dessus, si la DMS passe de 6,77 à 6, le facteur d’efficacité passera à 91% (au lieu de 86,4%) et l’occupation des lits réservés à 73,5% (au lieu de 78,5%).

 

Simulation 2: fusion de deux Unités de Soins

Agrandir l'image

La lecture des tableaux montre que pour une efficacité de 95 %, il aurait fallu réserver chaque jour 5 lits pour l’unité A et 3 lits pour l’unité B avec des facteurs d'occupation relativement faibles (respectivement 56,1% et 37,6%).
Si l'on avait fusionné les deux unités, le nombre de lits à réserver ne serait pas de 5 + 3 = 8 mais seulement de 7 pour la même efficacité soit une économie de 1 lit à réserver par jour.
Mais si l’on regarde les capacités nécessaires pour une efficacité à 95%, elle aurait été de 30 lits pour l’unité A et de 28 lits pour l’unité B avec les mêmes DMS, soit au total 58 lits (soit un accroissement de la capacité globale de 32 % !). Dans le cas de la fusion, la capacité nécessaire aurait été de 49 lits (soit une économie de 9 lits pour une même efficacité).