Capacités en lits des services
Principe général

 
Exemples

 
Simulations
 
 
Accueil
 
Principe général

Deux catégories d’entrées :
  • arrivées programmées
  • arrivées aléatoires
Les arrivées sont considérées comme programmées lorsque la planification des entrées est complètement maîtrisée (ce qui nécessite généralement une étude préalable). Sinon, on peut les assimiler à des arrivées aléatoires.

Pour déterminer les capacités en lits, il faut tenir compte des entrées aléatoires. Nous proposons un modèle qui tient compte de ce phénomène (voir exemples)

Problème des arrivées aléatoires :
  • combien de lits faut-il réserver chaque jour pour accueillir au mieux les nouveaux patients ?
  • quelle conséquence sur la capacité globale en lits du service ?
Simulation :
S
i l’on fusionne des Unités de Soins, que se passera-t-il :
  • quant à la satisfaction de la demande aléatoire et l’occupation des lits réservés ?
  • si la durée moyenne de séjour diminue ou augmente ?
  • si le nombre de lits varie ?
Utilisations :
  • prévision à court terme des entrées, en prenant en compte leurs variations saisonnières;
  • analyse des écarts réalisation / prévision, mois par mois par exemple;
  • la maîtrise des arrivées aléatoires permet de déterminer le nombre maximum possible d’arrivées programmées dans le cas de l’Unité de Soins.

Généralement, l’analyse des durées de séjour, des dépendances (principe et tableaux de bord), des charges de travail et des ressentis complètent celle des entrées.